LA NATUROPATHIE

L’OMS (Organisation mondiale de la Santé) classe la naturopathie en troisième position parmi les médecines traditionnelles mondiales, juste après la médecine chinoise et la médecine ayurvédique. Reconnue officiellement depuis 1968 par le Bureau international du Travail, mais aussi par l’UNESCO, la naturopathie renoue les liens entre corps et nature et nous ramène aux racines de notre santé, pour des bienfaits insoupçonnés.

 

Définition de la naturopathie

Aujourd’hui considérée comme la troisième médecine traditionnelle mondiale, la naturopathie est basée sur le pouvoir d’autoguérison du corps.

Il s’agit d’une médecine préventive défendant la capacité des individus à conserver une bonne santé grâce à des méthodes naturelles.

L’OMS la définit comme « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ». La naturopathie est aussi avant tout une médecine holistique qui considère l’individu comme un tout, englobant ainsi dans son diagnostic tous les plans de l’être, qu’il s’agisse du plan physique, énergétique, mental, émotionnel, spirituel ou socioculturel, et dont l’objectif est d’assurer le bien-être de l’individu.

 

Quels sont les principes de la naturopathie ?

Selon le grand principe de la naturopathie, les maladies sont déclenchées par une alimentation non adaptée, une mauvaise élimination des toxines de l’organisme, des carences et/ou une énergie vitale déséquilibrée.

L’idée est donc de prévenir ces maladies en optimisant la santé grâce à un rééquilibrage du corps, au travers des ressources naturelles nécessaires à une santé globale et durable. Pour ce faire, la naturopathie a recours à la nutrition, à la phytothérapie, à l’aromathérapie, ainsi qu’à d’autres techniques de soins naturels.

 

Le naturopathe agit selon deux axes complémentaires :

La prévention : éducateur de santé, il fournit aux demandeurs les clés d’une santé durable et optimale grâce à des plans nutritionnels, des conseils sur la gestion du stress, des techniques respiratoires et d’autres exercices physiques à pratiquer dans sa vie quotidienne.

Le rééquilibrage du corps : grâce à des méthodes et outils naturels, le naturopathe accompagne ses patients vers un nouvel équilibre de l’organisme propice à l’autoguérison.

Cette médecine holistique et naturelle ne se substitue pas à la médecine conventionnelle, mais vient la compléter.