Gestion du trauma

Le traumatisme psychique, psycho traumatisme, ou traumatisme psychologique, est l’ensemble des mécanismes de sauvegarde d’ordre psychologique, neurobiologique et physiologique qui peuvent se mettre en place à la suite d’un ou de plusieurs évènements générant une charge émotionnelle non contrôlée et dépassant les ressources du sujet.

Il s’exprime très souvent par un trouble de stress post-traumatique mais également par de la dépression (55%), troubles de l’alimentation, troubles anxieux (60%) troubles de panique (22%), phobie sociale (15%)troubles addictifs (25%), maladies liées aux stress, risques suicidaires (30%).

Les événements potentiellement traumatisants les plus rencontrés par les professionnels de l’aide et de l’accompagnement chez les patients sont : la  perte d’un être proche (25%), avoir été témoin d’un événement traumatisant (20%), être porteur d’une maladie mortelle ou avoir été impliqué dans un accident de la circulation… (Etude de santé mentale ESEMed).

Autres causes possibles du traumatisme sont :  abus sexuel, harcèlement moral, violences conjugales, endoctrinement, victime de l’alcoolisme…  particulièrement durant l’enfance, troubles de l’attachement…

La vulnérabilité psychologique varie individuellement, étant liée à la personnalité du sujet, à son histoire personnelle (notamment d’éventuels traumatismes passés) mais également au contexte.

Pour ces raisons, le psycho-trauma doit maintenant s’inscrire dans une véritable préoccupation de santé publique et notamment être mieux reconnu et être mieux accessible à des prises en charge structurés non médicamenteuses.